Partenaires

CNRS
CIRESC

EHESS Université des Antilles et de la Guyane
paris-diderot Univ-Poitiers
Tubman


Accueil du site >

Le nouvel antiracisme français : vers une politisation explicite de la race ?

Journée d’étude du CIRESC, 6 juin 2018

par Myriam Cottias - 28 mai

Le nouvel antiracisme français : vers une politisation explicite de la race ?

Journée d’étude du CIRESC

organisée par Ary GORDIEN

Mercredi 6 juin 2018 à l’École des hautes études en sciences sociales 105, boulevard Raspail – 75007 PARIS Salle 11

Cette journée d’étude réunit des spécialistes des questions raciales pour réfléchir aux nouvelles mouvances antiracistes de France et à leur impact sur le discours politique et les institutions publiques. Les organisations créées ces quinze dernières années ont en commun une explicitation de la question raciale et un ancrage communautaire qui se fonde sur des identités racialisées, assignées et parfois revendiquées. Une telle position rompt sciemment et de manière volontiers polémique avec une tradition républicaine universaliste, mettant l’accent sur le lien civique qui unit les membres de la « nation française », transcendant ainsi les différentes allégeances communautaires. Là où l’antiracisme traditionnel cherche à éradiquer le racisme pour parvenir à cet idéal, ce nouvel antiracisme, se qualifiant de « politique », expose les lignes de fractures qui divisent la nation et revendique des identités minoritaires. Cette rencontre vise à saisir les origines de ces mouvances et les facteurs sociaux qui contribuent à expliquer leur émergence ; elle propose également d’analyser, d’une part, les discours et théories élaborées et mobilisées pour justifier un type d’action politique d’un genre à première vue nouveau et, d’autre part, les politiques publiques qui les contredisent ou qui émergent en réaction.

9 h 30 Accueil des intervenants

10 h Introduction par Ary GORDIEN, post-doctorant en anthropologie à l’université Paris 8

Première séance : 10 h 30 – 12 h 45 présidée par Myriam COTTIAS, directrice de recherche en histoire au CNRS

10 h 30 – 11 h « L’antiracisme face à l’islamisation du débat public en France » Alec HARGREAVES, professeur émérite d’études françaises à l’université de Floride

11 h – 11 h 30 « Le Triangle et l’Hexagone : réflexions sur une trajectoire transatlantique » Maboula SOUMAHORO, maîtresse de conférences en langues et littératures anglaises et anglophones à l’université de Tours

11 h 30 – 12 h « La dimension “raciale” des différenciations français/immigrés dans les discours politico-institutionnels contemporains » YUMIKO Tahata, docteure en sociologie de l’université de Sophia Antipolis, chercheuse associée à l’URMIS

12 h 00 – 12 h 45 Discussion

13 h – 14 h 15 Pause déjeuner

Seconde séance : 14 h 30 – 16 h 30 présidée par Élisabeth CUNIN, directrice de recherche en anthropologie à l’IRD

14 h 30 – 15 h « Réparations pour l’esclavage africain : une comparaison des mouvements sociaux français et britannique » Nicola FRITH, docteure en études françaises et francophones à l’université d’Edimbourgh

15 h – 15 h 30 « Penser la politisation de la race en contexte français à partir des migrations antillaises contemporaines » Audrey CÉLESTINE, maîtresse de conférences en études américaines à l’université de Lille II

15 h 30 – 16 h « L’antiracisme politique face à la ségrégation raciale » Jérémy ROBINE, maître de conférences en géographie à l’université Paris 8

16 h – 16 h 30 Discussion

17 h 30 Pot de clôture de la journée

Crédit image : Image de la campagne du ministère du Travail en mai 2016 sur la lutte contre les discriminations à l’embauche. © ministère du Travail.



Retrouvez le programme complet de la journée ici

PDF - 699.1 ko

Dans la même rubrique :